AFRO LECTURE – 3 OUVRAGES A DÉCOUVRIR

AFRO LECTURE – 3 OUVRAGES A DÉCOUVRIR

Les bonnes résolutions ont fait leur grand retour en ce début d’année (ou pas). L’une de mes « résolutions » était de  lire plus souvent. Ces derniers temps j’ai donc eu l’opportunité de me remettre à la lecture. L’occasion de vous faire part de mes 3 coups de cœur lecture de ce début d’année. 

Petit Pays – Gaël Faye

Gaël Faye est un jeune écrivain qui endosse également la casquette d’auteur-compositeur et interprète. Au travers de son livre qui a remporté le prix Goncourt des lycéens, il raconte son enfance au Burundi, son pays d’origine. Métissé d’une mère rwandaise et d’un père français, il décrit au travers de son ouvrage sa vie d’expatrié en 1992 et les conflits qui ont déchiré le pays et disloqué son enfance.
Un ouvrage puissant et captivant qui relate la dure réalité d’une crise politique sans précédent.

couverture du livre de gael faye petit pays

Disponible sur Amazon

Americanah – Chimamanda Ngozie Adichie

Féministe engagée et auteure de best seller, Chimamanda Ngozie Adichie brille par sa plume aiguisée. Elle a été récemment marraine de La Nuit des Idées édition 2018 et est intervenue au Quai d’Orsay à Paris.
Americanah raconte le retour aux sources d’une nigériane partie à la découverte de l’Amérique. Ifemelu, blogueuse afro féministe à succès décide un beau jour de retrouver (entre autres) Obinze, son amour de jeunesse.
Au travers de ce roman, vous naviguerez entre passé et présent à la découverte des récits d’Ifemelu et vivrez avec elle les multiples rebondissements suscités par son retour au Nigeria.

couverture du livre americanah de chimamanda ngozie adichie

Disponible sur Amazon

Oreo – Fran Ross

Fran Ross est une auteure afro américaine qui n’a publié qu’un seul ouvrage. Dans un tout autre registre, ce livre est un texte satirique qui raconte les pérégrinations d’une jeune femme noire à la recherche de son père juif. Elle fera preuve d’une détermination sans faille à découvrir les secrets de sa naissance. 
Oréo est surnommée ainsi du fait de l’expression communément connue en France sous le nom de « Bounty » : noire à l’extérieure et blanche à l’intérieure.
Entre un langage quelque peu déroutant et de nombreuses expressions Yaddish, il faut s’accrocher pour suivre le fil de l’histoire. J’ai dû m’y prendre à deux fois pour lire cet ouvrage car il ne m’a pas plu au départ du fait de ses (trop ?) nombreuses digressions.
Néanmoins, il mérite une lecture attentive afin de s’imprégner de l’humour un peu fou et de l’image quelque peu satirique de la société moderne.

couverture fran ross oreo

Disponible sur Amazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *